La tomographie en réseau ou plus communément appelé Array tomography est une méthode utilisant des images d’électrons rétrodiffusés pour reconstruire en trois dimensions la structure interne (telle que la structure de la membrane d’une cellule) d’un spécimen biologique coloré/marqué avec un métal lourd et enrobé dans une résine. Cette méthode est également appelée méthode SEM à coupes sérielles.
Dans cette méthode, des coupes ultrafines sont réalisées en série à l’aide d’un ultra-microtome. Les sections sont disposées sur un substrat tel qu’une plaquette de Si. Des images d’électrons rétrodiffusés (images 2D) sont prises à partir des mêmes champs de vision de chaque section. En empilant les images 2D, on obtient une image de reconstruction 3D.
Contrairement au coupe sérié en MEB ou en FIB, les sections ultra-minces peuvent être conservées même après l’obtention d’une image 3D pour une observation répétée des sections. Les sections ultra-minces disposées en réseau peuvent également être utilisées pour la cartographie élémentaire en 3D EDS.

« Retour à l'index